ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


SOUVENIR : UNE PLAQUE EN HOMMAGE À L’ANCIEN ALGUAZIL DES ARÈNES


29-10-2022

Alguazil des arènes de Nîmes pendant plus de 40 ans, Hervé Balley s’est éteint le 29 octobre 2012, soit plus d’un mois après une Feria des Vendanges passée à la postérité grâce à la « Corrida du Siècle » et le fameux 1 contre 6 de José Tomás. Une personnalité indissociable des corridas nîmoises, qui, pendant plus de quatre décennies, officia dans son habit noir surmonté du bicorne aux plumes tricolores afin de faire respecter le règlement taurin en piste comme en contre-piste. Une fonction qu’assure aujourd’hui sa fille, Carole Balley. 

 

C’est justement en présence de cette dernière, de sa mère, Marlène, et de son jeune fils, César, à l’orée de son premier anniversaire, qu’un hommage a été rendu ce samedi matin aux arènes de Nîmes à la mémoire d’Hervé Balley. En présence du sénateur Laurent Burgoa et de l’élu nîmois Daniel-Jean Valade, des matadors de toros Christian Lesur, Patrick Varin, El Rafi, du novillero Lalo de María, de Lucienne Bodrero et Gilles Vangelisti (SCP France) et de nombreuses personnalités, une plaque commémorative a été dévoilée par sa fille sur le burladero n°3, habituellement occupé par les alguaciles de la plaza. 

 

Organisé à l’initiative de la famille Fesquet, cet acte a réuni plusieurs générations d’aficionados, d’amis et de proches d’Hervé Balley, rassemblés sur la piste nîmoise, face à la présidence, et sous un soleil radieux. 

 

Marlène et Carole Balley, avec le petit César, faisant face au burladero n°3 orné de la nouvelle plaque commémorative dédiée à la mémoire d’Hervé Balley (crédit photo : SCP France).