ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


FERIA DES VENDANGES : UNE OREILLE POUR CHRISTIAN PAREJO ET LALO DE MARÍA LORS DE LA NOVILLADA


17-09-2022

Deux novilleros espagnols se présentaient ce samedi, en fin de matinée, aux arènes de Nîmes, Diego García et Christian Parejo. Le premier cité n’a pas connu une fortune heureuse en écopant du moins bon lot de la novillada qui marquait les débuts du fer d’Ave María sur la piste nîmoise. Après avoir été applaudi à l’issue d’une première prestation assez terne, après sonnerie d’un avis, Diego García a été invité à saluer au tiers à l’arrastre du 4e novillo de la course.

 

Plus inspiré, Christian Parejo a pleinement tiré son épingle du jeu, signant une première faena convaincante devant le 2e novillo d’Ave María. Varié et volontaire avec cape et muleta, le novillero andalou a coupé une oreille de poids, perdant certainement un triomphe face au 5e exemplaire en raison d’un maniement maladroit du descabello. Ainsi, Christian Parejo a dû se contenter d’un salut au tiers après sonnerie d’un avis. 

 

Lalo de María, qui revenait à Nîmes après son succès de Pentecôte, a ravi la dernière oreille de cette novillada face au 6e exemplaire. À l’instar de ses compagnons d’affiche, l’apprenti-torero a redoublé d’efforts, avec cape et muleta, afin de ne pas se faire piéger par les rafales de vent qui ont considérablement perturbé les lidias. Ferme sur le tracé de ses naturelles, Lalo de María a salué au tiers après sonnerie d’un avis lors de sa première prestation. 

 

Vuelta fêtée pour Lalo de María, qui a ravi l’oreille du 6e novillo d’Ave María (crédit photo : Anthony Maurin).