ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE


FERIA DES VENDANGES : BOULEVERSANTE CORRIDA AVEC LE TRIOMPHE D’ISAAC FONSECA ET LA BLESSURE DE JUAN LEAL


17-09-2022

La deuxième corrida de la Feria des Vendanges s’est achevée sur une note heureuse avec la sortie en triomphe finale du torero mexicain, Isaac Fonseca. Ce dernier a confirmé son alternative des mains de Juan Leal, en présence d’Andrés Roca Rey, face au toro « Orador », de l’élevage de Victoriano del Río. Mais c’est face au 5e exemplaire de la course que Fonseca a livré la meilleure facette de son toreo, en proposant une faena éclectique et variée quant à sa gestuelle, récompensée par deux oreilles. 

 

Son parrain de confirmation d’alternative, Juan Leal, restait sur une série en cours de trois sorties en triomphe consécutives par la Porte des Consuls. C’est malheureusement par la porte de l’infirmerie que le torero arlésien est sorti des arènes après avoir été pris de façon spectaculaire face à ses deux toros de Victoriano del Río, qui lui ont infligé plusieurs lésions ainsi qu’un important traumatisme thoracique. Face au 2e toro, Juan Leal est revenu en piste afin de signer l’une de ses meilleures faenas nîmoises, étant totalement transcendé dans la conduite de ses muletazos templés. 

 

Récompensé d’une oreille, le matador français a regagné l’infirmerie avant de revenir en piste pour lidier son second adversaire. Ce dernier l’a à nouveau fauché en tout début de faena cette fois, occasionnant une évacuation de Juan Leal vers l’infirmerie. Le torero arlésien a été admis dans la soirée au CHU de Nîmes afin de se soumettre à différents examens. 

 

Témoin de cette confirmation d’alternative, Andrés Roca Rey n’a pas été en réussite face à un premier adversaire impropre au succès. Le torero péruvien a obtenu l’oreille du 4e exemplaire, initialement dévolu à Juan Leal, à l’issue d’une faena dessinée avec patience et technicité. Un trophée que le matador sud-américain a déposé sur la barrière, face à la porte de l’infirmerie, en hommage à Juan Leal. Le 6e et dernier toro de cette corrida, spectaculaire aux piques, n’a pas eu une durée suffisamment longue à la muleta afin de permettre à Roca Rey de prétendre à un autre trophée. 

 

Dans les cuadrillas, le banderillero Marco Leal a salué lors du tiers de banderilles du 2e toro.

 

Passe changée dans le dos de Juan Leal face au 4e toro de Victoriano del Río, peu de temps avant sa seconde blessure (crédit photo : Anthony Maurin).