ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE

CARTELS

CORRIDAS - TOREROS - GANADERIAS

FERIA DE PENTECÔTE 2022 / Corrida - Lundi 6 juin 2022

EL JULI

Julián López Escobar.

Né le 3 octobre 1982 à Madrid.

Apoderado : Luis Manuel Lozano.

 

Débuts en public :

20 juillet 1995 à Mont-de-Marsan (Feria de la Madeleine), avec Francisco Marco « Marquitos » et Marc Serrano.

Becerros de Martínez Elizondo.

Vêtu de blanc & or : 1 oreille – 1 oreille.

 

Premier paseo à Nîmes :

16 septembre 1995 (Feria des Vendanges), avec Marc Serrano et Rafael Cañada.

Erales de la Laguna.

Vêtu de blanc & or : 2 oreilles – vuelta.

 

Première novillada avec picadors :

16 mars 1997 à Texcoco (corrida mixte), avec les matadors de toros Antonio Urrutia et Humberto Flores.

Novillos de Santa Rosa de Lima.

 

Présentation de novillero en Espagne :

27 avril 1997 à Villamuelas (Tolède), avec David Zamorano et David Vilariño.

Novillos de Laurentino Carrascosa.

2 oreilles – 1 oreille.

 

Présentation de novillero à Nîmes :

14 février 1998 (Feria de Primavera), avec José Antonio Iniesta et Marc Serrano.

Novillos de Yerbabuena.

Vêtu de vert pomme & or souligné de noir : 1 oreille – 1 oreille.

 

Présentation de novillero à Madrid :

13 septembre 1998, en 1 contre 6.

Novillos de d’El Pilar, El Torreón, Victorino Martín, Daniel Ruiz et Alcurrucén.

Vêtu de turquoise & or : salut au tiers – salut au tiers – applaudissements – salut au tiers – 2 oreilles – salut au tiers.

 

Alternative :

18 septembre 1998 à Nîmes (Feria des Vendanges), des mains de José María Manzanares et en présence de José Ortega Cano.

Toros de Daniel Ruiz.

Toro : « Endiosado », n°52, castaño, 505 kg.  

Vêtu de blanc & or : 1 oreille – 1 oreille.

 

Confirmation d’alternative à Madrid :

17 mai 2000 (Feria de San Isidro), des mains d’Enrique Ponce et en présence de Francisco Rivera Ordóñez.

Toros de Samuel Flores.

Toro : « Pitanguito », n°49.

Vêtu de bordeaux & or : silence – silence.

 

Confirmation d’alternative à Mexico :

6 décembre 1998, des mains d’Armillita Chico et en présence de Mario del Olmo.

Toros de De Santiago.

Toro : « Platero ».

Vêtu de blanc & or : salut au tiers – 1 oreille.

 

Confirmation d’alternative à Bogota :

7 février 1999, des mains de César Rincón et en présence de Manuel Díaz « El Cordobés ».

Toros de Juan Pedro Domecq.

Vêtu de turquoise & or : 2 oreilles – salut au tiers.  

 

Dernière corrida toréée à Nîmes :

15 septembre 2018 (Feria des Vendanges), avec Enrique Ponce et Toñete (alternative).

Toros de Victoriano del Río et Domingo Hernández.

Vêtu de vert empire & argent : salut au tiers – 1 avis et salut au tiers.

 

Classements Escalafón :

  • 1998 : 56e – 15 corridas toréées – 33 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 1999 : 1er – 132 corridas toréées – 279 oreilles coupées – 16 queues coupées.
  • 2000 : 1er – 106 corridas toréées – 199 oreilles coupées – 12 queues coupées.
  • 2001 : 3e – 87 corridas toréées – 163 oreilles coupées – 5 queues coupées.
  • 2002 : 1er – 112 corridas toréées – 166 oreilles coupées – 6 queues coupées.
  • 2003 : 2e – 86 corridas toréées – 114 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2004 : 4e – 74 corridas toréées – 79 oreilles coupées.
  • 2005 : 8e – 61 corridas toréées – 67 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2006 : 7e – 63 corridas toréées – 96 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2007 : 4e – 82 corridas toréées – 110 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2008 : 4e – 74 corridas toréées – 104 oreilles coupées – 3 queues coupées.
  • 2009 : 5e – 58 corridas toréées – 78 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2010 : 2e – 76 corridas toréées – 147 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2011 : 2e – 67 corridas toréées – 111 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2012 : 10e – 39 corridas toréées – 74 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2013 : 7e – 41 corridas toréées – 62 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2014 : 7e – 39 corridas toréées – 67 oreilles coupées – 5 queues coupées.
  • 2015 : 9e – 38 corridas toréées – 65 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2016 : 8e – 40 corridas toréées – 57 oreilles coupées.
  • 2017 : 7e – 40 corridas toréées – 68 oreilles coupées – 4 queues coupées.
  • 2018 : 6e – 43 corridas toréées – 57 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2019 : 1er – 43 corridas toréées – 43 oreilles coupées – 1 queue coupée.

 

Crédits photos : Anthony Maurin / agence de presse d’El Juli.