CARTELS

CORRIDAS - TOREROS - GANADERIAS

/ Corrida - Dimanche 19 mai 2024

Sébastien Castella
Emilio De Justo
Tomás Rufo
Achetez vos places

SÉBASTIEN CASTELLA DANS L’HISTOIRE NÎMOISE

Vedette incontestée de la tauromachie, triomphateur à Madrid et Séville en 2023, Sébastien Castella sera programmé à deux reprises lors de cette Feria de Pentecôte. Une consécration pour le torero français qui devient le matador recordman du nombre de corridas toréées dans les arènes de Nîmes. Quarante ans après les triomphes historiques de Paco Ojeda, le matador biterrois a ainsi dépassé les records détenus pendant de longues décennies par José María Manzanares père puis Enrique Ponce… Cinq ans après son mano a mano face à Andrés Roca Rey, Sébastien Castella retrouvera ainsi l’ambiance de l’après-midi du Dimanche de Pentecôte dans un cartel aux accents novateurs.

Lors de la Feria des Vendanges, Emilio de Justo et Tomás Rufo se sont révélés auprès du public en montrant un nouveau visage torero. Nul n’a oublié le temple des faenas d’Emilio de Justo lors d’un mano a mano avec Daniel Luque d’une rare intensité.

Et que dire de Tomás Rufo dont l’oeuvre bouleversante lors de l’alternative de Solal a certainement été l’une des faenas nîmoises de l’année. Un trio de toreros qui retrouvera l’élevage de Victoriano del Río, ganadería de caractère, dont la caste pimentée de certains toros révèle la valeur et la personnalité de ceux qui viennent les défier.

SÉBASTIEN CASTELLA (Sébastien Turzack Castella)

Né le 31 janvier 1983 à Béziers.
Alternative : 12 août 2000 à Béziers (Feria de Béziers), des mains d’Enrique Ponce et en présence de José Tomás. Toros de Juan Pedro Domecq.
Confirmation d’alternative à Madrid : 28 mai 2004 (Feria de San Isidro), des mains d’Enrique Ponce et en présence de Matías Tejela. Toros de Valdefresno et Fraile Mazas.
Présentation à Nîmes en qualité de matador de toros : 15 septembre 2000 (Feria des Vendanges), avec Miguel Abellán et Juan Bautista. Toros de Samuel Flores.
Dernière corrida toréée à Nîmes : 27 mai 2023 (Feria de Pentecôte), avec Juan Leal et Andrés Roca Rey. Toros de Victoriano del Río.1 oreille coupée. Escalafón 2023 : 3e, 51 corridas toréées, 63 oreilles coupées.

Emilio de JUSTO (Emilio Elias Serrano)

Né le 16 février 1983 à Cáceres.
Alternative : 26 mai 2007 à Cáceres, des mains d’Alejandro Talavante et en présence de Cayetano. Toros de Vegahermosa.
Confirmation d’alternative à Madrid : 29 juin 2008, des mains d’Aníbal Ruiz et en présence de Sergio Martínez. Toros de Juan Luis Fraile.
Confirmation d’alternative à Nîmes : 16 septembre 2018, avec Octavio Chacón (confirmation d’alternative) et Pepe Moral (confirmation d’alternative). Toros de Victorino Martín. 1 oreille coupée.
Dernière corrida toréée à Nîmes : 15 septembre 2023 (Feria des Vendanges), en mano a mano avec Daniel Luque. Toros de La Quinta. 3 oreilles coupées.
Escalafón 2023 : 4e, 50 corridas toréées, 83 oreilles et 1 queue coupées.

Tomás RUFO (Tomás Rufo Resino)

Né le 8 juillet 1999 à Talavera de la Reina (Tolède).
Alternative : 11 septembre 2021 à Valladolid (Feria de San Lorenzo), des mains d’El Juli et en présence de José María Manzanares fils. Toros de Garcigrande.
Confirmation d’alternative à Madrid : 20 mai 2022 (Feria de San Isidro), des mains d’El Juli et en présence d’Alejandro Talavante. Toros de Garcigrande.
Présentation et confirmation d’alternative à Nîmes : 6 juin 2022 (Feria des Pentecôte), des mains d’El Juli et en présence d’Alejandro Talavante. Toros de Victoriano del Río et Cortés. 2 oreilles symboliques coupées (6e).
Escalafón 2023 : 11e, 30 corridas toréées, 44 oreilles et 1 queue coupées.

VICTORIANO DEL RÍO

Propriété : « El Palomar », Guadalix de la Sierra (Madrid). Création : 1951. Ancienneté du fer à Madrid : 12 juillet 1942. Devise : noire et jaune. Origine : Juan Pedro Domecq y Díez. Saison 2023 : 2e au classement mondial des élevages ayant lidié en corridas ; 25 lots fournis, 107 toros lidiés, 60 oreilles et 1 queue coupées. 4 vueltas posthumes accordées (le 13 juillet à Pampelune, le 12 septembre à Murcie, le 16 septembre à Nîmes et le 17 septembre à Vieux-Boucau). Présentation à Nîmes en corrida : 19 mai 1997 (Feria de Pentecôte), avec Fernandez Méca, Manuel Díaz « El Cordobés » et José Tomás. Dernière corrida intégrale lidiée à Nîmes : 16 septembre 2023 (Feria des Vendanges), avec Alejandro Talavante, Thomas Dufau et Andrés Roca Rey. 2 oreilles coupées par Andrés Roca Rey et 1 oreille obtenue par Alejandro Talavante et Thomas Dufau. Vuelta posthume au 6e toro, « Voraz », ovation au 4e, 3 toros applaudis à l’arrastre. Fer secondaire : Toros de Cortés.

Achetez vos places