ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE

ARCHIVES / MORANTE DE LA PUEBLA

José Antonio Morante Camacho.

Né le 2 octobre 1979 à La Puebla del Río (Séville).

Apoderado : Antonio Matilla.

 

Premier habit de lumières :

3 septembre 1988 à Villamanrique de la Condesa (Séville).

 

Présentation en novillada formelle :

16 avril 1994 à Guillena (Séville), avec le rejoneador Antonio Ignacio Vargas, Francisco Barroso et de José Luis Moreno.

Novillos de Joaquín Barral.

1 oreille – 2 oreilles et la queue.

 

Présentation de novillero à Madrid :

23 avril 1995, avec El Renco et Javier Clemares.

Novillos de Jiménez Pasquau.

 

Présentation de novillero à Nîmes :

23 mai 1996 (Feria de Pentecôte), avec Raúl Blázquez et Dávila Miura.

Novillos du Marquis de Domecq.

Vêtu de blanc & or : 1 avis et silence – salut au tiers.

 

Alternative :

29 juin 1997 à Burgos, des mains de César Rincón et en présence de Fernando Cepeda.

Toros de Juan Pedro Domecq.

Toro : « Guerrero », n°107, 495 kg.

1 oreille – 1 oreille.

 

Confirmation d’alternative à Madrid :

14 mai 1998 (Feria de San Isidro), des mains de Julio Aparicio II et en présence de Manuel Díaz « El Cordobés ».

Toros de Sepúlveda.

Toro : « Hospedero », n°65, negro, 570 kg.

 

Présentation en France en qualité de matador de toros :

30 mai 1998 à Nîmes (Feria de Pentecôte), avec Manuel Díaz « El Cordobés » et Vicente Barrerra.

Toros de Los Bayones.

Vêtu de blanc & or : 1 oreille.

 

Présentation en Amérique latine en qualité de matador de toros :

28 décembre 1998 à Cali (Feria de Cali), avec Manuel Caballero et Alejandro Gaviria.

Toros de Las Ventas del Espíritu Santo.

Vêtu de bleu ciel & or : applaudissements.

 

Confirmation d’alternative à Mexico :

25 décembre 2000, des mains d’Armillita Chico et en présence d’Ignacio Garibay.

Toros de Julio Delgado.

Toro : « Canelo », n°363, colorado, 482 kg.

Salut au tiers – 1 oreille.

 

Confirmation d’alternative à Bogota :

28 janvier 2001, des mains de Nelson Segura et en présence de Juan Bautista.

Toros de Garzón Hermanos.

Division d’opinions – blessure.

 

Dernière corrida toréée à Nîmes :

15 mai 2016 (Feria de Pentecôte), avec David Mora et Ginés Marín (alternative).

Toros de Zalduendo.

Vêtu de sable & or : silence – sifflets.

 

Classements Escalafón :

  • 1998 : 10e – 68 corridas toréées – 94 oreilles coupées – 4 queues coupées.
  • 1999 : 17e – 51 corridas toréées – 62 oreilles coupées.
  • 2000 : 7e – 70 corridas toréées – 38 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2001 : 6e – 66 corridas toréées – 35 oreilles coupées.
  • 2002 : 8e – 64 corridas toréées – 42 oreilles coupées.
  • 2003 : 13e – 54 corridas toréées – 55 oreilles coupées – 3 queues coupées.
  • 2004 : 96e – 7 corridas toréées – 8 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2005 : 15e – 48 corridas toréées – 42 oreilles coupées – 3 queues coupées.
  • 2006 : 12e – 57 corridas toréées – 37 oreilles coupées.
  • 2007 : 61e – 16 corridas toréées – 12 oreilles coupées.
  • 2008 : 32e – 28 corridas toréées – 21 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2009 : 11e – 49 corridas toréées – 23 oreilles coupées.
  • 2010 : 7e – 59 corridas toréées – 39 oreilles coupées – 2 queues coupées.
  • 2011 : 14e – 41 corridas toréées – 29 oreilles coupées.
  • 2012 : 14e – 37 corridas toréées – 18 oreilles coupées.
  • 2013 : 15e – 33 corridas toréées – 20 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2014 : 18e – 30 corridas toréées – 20 oreilles coupées.
  • 2015 : 4e – 48 corridas toréées – 30 oreilles coupées.
  • 2016 : 21e – 25 corridas toréées – 16 oreilles coupées.
  • 2017 : 25e – 23 corridas toréées – 12 oreilles coupées.
  • 2018 : 12e – 31 corridas toréées – 27 oreilles coupées – 1 queue coupée.
  • 2019 : 8e – 36 corridas toréées – 20 oreilles coupées.

 

- En 1996, Morante de la Puebla est lauréat du Zapato de Oro à Arnedo (La Rioja).

- En 1999, Morante de la Puebla obtient un grand triomphe à la Real Maestranza de Séville dont il ouvre la Porte du Prince.

- Le 29 avril 2000, Morante de la Puebla coupe les deux oreilles d’un toro de Victoriano del Río lors de la Feria d’Avril de Séville.

- Au printemps 2004, Morante de la Puebla stoppe sa saison pour des raisons personnelles.

- Le 6 juin 2007, Morante de la Puebla défie six toros en solitaire lors de la Corrida de Beneficencia de Madrid.

- Quatorze jours après son grand triomphe madrilène, Morante de la Puebla décide de mettre un terme à sa saison taurine !

- Le 6 janvier 2008, il torée un mano a mano avec El Pana sur le sable de la Monumental de Mexico, remportant deux oreilles et ouvrant la Grande porte des plus grandes arènes au monde.

- Le 13 août 2017, Morante de la Puebla se retire une nouvelle fois du toreo pour la troisième fois de sa carrière.

- Le 12 mai 2018, Morante de la Puebla signe son retour dans les arènes de Jerez de la Frontera (Cadix).