ACHETEZ VOS PLACES EN LIGNE

Voir toutes les actualités

CARTELS

CORRIDAS - TOREROS - GANADERIAS

Feria de Pentecôte 2018 / Novillada - Samedi 19 mai 2018

ADRIEN SALENC

Né le 10 janvier 1997 à Nîmes.
Apoderado : Olivier Baratchart.

Cuadrilla : Antonio García et Benedicto Cedillo (à cheval) ; Víctor Saugar « Pirri », Rafael Cañada et Diego Valladar (à pied).
Valet d’épées : Willian Ricardo Garzón.

Autres membres de la cuadrilla : Gabin Rehabi (picador / 2018), Marc Allien-Martin (picador / 2018), Ángel Gómez Escorial (banderillero / 2018), Jesús Aguado (banderillero / 2018).

Ancien élève de l’École taurine d’Arles et de la Fondation El Juli (Arganda del Rey), à partir de l’année 2011-2012.  
Lauréat 2013 et 2014 du trophée de l’École taurine d’Arganda del Rey.
Finaliste 2015 du concours « La Forge » de Pontons-sur-l’Adour.
Lauréat 2015 du Zapato de Plata d’Arnedo (La Rioja).

Premier costume de lumières :

1er mai 2014 à Baza (Grenade).

Eral de Sorando.

2 oreilles et la queue.

 

Débuts en novillada sans picadors :

7 août 2014 à Tielmes (Madrid), avec Daniel Menes et Jaime Rodríguez.

Erales de Baltasar Ibán.

2 oreilles.

 

Première novillada sans picadors à Nîmes :

12 avril 2015 (Primavera des Aficionados), avec Tibo Garcia et Pierre Mailhan.

Erales de Tierra d’Oc et Malaga.

Vêtu de noisette & or : 1 oreille – 1 avis et 1 oreille.

 

Débuts en novillada piquée :

5 juin 2016 à Captieux (Gironde), avec Joaquín Galdós et Carlos Ochoa.

Novillos d’El Tajo.

1 oreille – 1 oreille.

 

Présentation de novillero à Madrid :

23 avril 2017, avec Mario Palacios et Miguel Ángel Pacheco.

Novillos de Los Chospes.

Salut au tiers – 1 avis et salut au tiers.

 

Présentation de novillero à Nîmes :

19 mai 2018 (Feria de Pentecôte), avec Ángel Téllez et « El Rafi ».

Novillos de Pagès-Mailhan.

Vêtu de pêche & or : 1 oreille – 1 avis et silence.

 

Classements Escalafón :

  • 2016 : 11e – 14 novilladas toréées – 18 oreilles coupées.
  • 2017 : 17e – 13 novilladas toréées – 7 oreilles coupées.

Une matinée de découvertes placée sous le signe de Madrid et Nîmes, deux capitales de la tauromachie. Trois présentations dans la cité des Antonins, avec les débuts en France du prometteur novillero madrilène Ángel Téllez, témoin de la première confrontation d’Adrien Salenc et d’El Rafi sur leurs terres natales.