ACTUALITÉS

A la une

DAVID MORA

Posté le 16/02/17

Le torero madrilène David Mora est sorti en triomphe des arènes de Vistalegre (Madrid) après avoir coupé deux oreilles.
David Mora est bien connu à Nîmes où il a toréé plusieurs fois et où il a fait sa présentation de novillero en France le 6 mars 2005 face à des novillos des frères Gallon sous la bulle des arènes nimoises.
On reverra certainement David Mora à Nîmes cette saison. Un David Mora qui d'abord fera un crochet par la Feria des Fallas de Valencia où il est attendu le 15 mars avec Paco Ureña et Javier Jimenez .

PACO URENA

Posté le 07/02/17

Paco Ureña, l'un des toreros préférés du public de Madrid, confirmait ce dimanche son alternative à Mexico.
Face à un lot de toros bien décevants, Paco Ureña a étalé toutes les qualités qui font de lui un des toreros les plus attendus de la saison 2017 .
Une confirmation sérieuse et de belles promesses.

Les Anciens et les nouveaux

Posté le 07/02/17

Ils sont toujours là et bien là!
Ils, ce sont les toreros expérimentés. Samedi, à Mexico, Enrique Ponce dont on parle encore cette saison, est sorti en triomphe du mano à mano qui l'opposait à Zotoluco ( qui faisait ses adieux) , devant 30 000 personnes. Grosse ambiance et triomphe de Ponce.
Le lendemain, ce sont Morante de la Puebla et El Juli qui triomphaient, encore devant 30 000 personnes, et chacun dans leur style, ils ont enchanté le public et ouvert la Grande Porte dans une chaude ambiance.
La presse parle d'enchanteurs tant leurs faenas furent appréciées. Luis David Adame les accompagnait, il n'a  pas démérité, loin de là.
Ce duel entre jeunes promesses et  anciens talentueux se renouvelera souvent cette saison dans les arènes européennes, pour le plus grans plaisir des aficionados.

ALVARO LORENZO

Posté le 02/02/17

Invités par Simon Casas Production, les abonnés promotionnels des arènes de Nîmes pourront assister à la corrida du samedi 11 mars aux arènes de Valencia où seront au paseo Juan Bautista, Jimenez Fortes et Alvaro Lorenzo.

Ce dernier n'est pas un inconnu pour les aficionados nîmois. Le 14 mai 2016, il recevait à Nîmes l'alternative avec El Juli comme parrain et Sébastien Castella comme témoin. A 21 ans, ce jeune homme originaire de Tolede est un sérieux espoir de la tauromachie.

INVITATIONS VALENCIA ( CARTELS)

Posté le 01/02/17

 Voici les cartels des trois spectacles offerts aux "abonnés promotionnels" de Nîmes durant la Feria des Fallas de Valencia:

- Corrida du samedi 11 mars: Toros de Alcurrucen pour Juan Bautista, Fortes et Alvaro Lorenzo.

- Novillada du lundi 13 mars: Novillos à désigner pour Leo Valadez, Diego Carretero et Jorge Rico.

- Corrida du mercredi 15 mars: Toros de Jandilla pour David Mora, Paco Ureña et Javier Jimenez.

 

 

 

INVITATION VALENCIA

Posté le 31/01/17

Les "abonnés promotionnels" des arènes de Nîmes bénéficient d'invitations aux "Fallas" de Valencia.
Les dates sont désormais connues: 
- Corrida du samedi 11 mars
- Novillada du lundi 13 mars
- Corrida du mercredi 15 mars
Ces invitations sont à retirer à la taquilla des arènes de Valencia sur présentation du reçu délivré lors du premier versement.

 

 

ABONNEMENT PROMOTIONNEL

Posté le 26/01/17

Plus que 5 jours avant la fin de "l'abonnement promotionnel" ( jusqu'au 31 janvier) : des invitations, des facilités de paiement, des réductions.
Pour tout renseignement: SCP 4 rue de la violette ( du lundi au vendredi de 9h à 16h) ou par tél : 0891 701 401 .

 

INVITATION VALENCIA

Posté le 26/01/17

Plus que 5 jours avant la fin de "l'abonnement promotionnel" ( jusqu'au 31 janvier) : des invitations, des facilités de paiement, des réductions.
Pour tout renseignement: SCP 4 rue de la violette ( du lundi au vendredi de 9h à 16h) ou par tél : 0891 701 401 .

 

ANDY YOUNES

Posté le 23/01/17

Début de saison précoce pour le jeune novillero Andy Younes qui est annoncé à Valdemorillo le 6 février, le 19 février à Samadet et le 16 avril à Arles.

ROCA REY

Posté le 23/01/17

Andres Roca Rey est sorti en triomphe des arènes de Bogota archi-combles pour la corrida de réouverture après 5 ans d'interdiction.

Avec 2 oreilles obtenues au dernier toro, le jeune péruvien qui confirmait son alternative a fait mieux qu'El Juli mal servi au sorteo et que Luis Bolivar (1 oreille). Un succès de plus pour Andres Roca Rey qui doit encore toréer à Bogota et à Mexico.

 

Voir les actualités plus anciennes